SOS Faim
Faire un don

Engagez-vous concrètement dans la lutte contre le réchauffement climatique !

Changement climatique • 2 décembre 2018

Nous sommes de plus en plus nombreux à être conscients des enjeux climatiques qui se posent à nous. La situation est urgente : si nous voulons maintenir le réchauffement climatique en dessous des 1,5 degrés et garantir une terre habitable pour tous, c’est aujourd’hui que se mène le combat.

 

Le modèle agro-industriel montre depuis bien longtemps ses limites. Non seulement, parce qu’il ne parvient pas à lutter contre la faim dans le monde, mais il est également responsable de 24% des émissions de gaz à effet de serre.

Pour relever le défi environnemental mais également les défis alimentaires et sociaux auxquels sont confrontés les petits producteurs des pays du Sud, il est impératif d’envisager un nouveau modèle agricole.

 

Chez SOS Faim, nous appuyons l’agriculture familiale parce qu’elle participe pleinement à la solution.

Ainsi, au niveau environnemental, l’agriculture familiale contribue à la protection de la biodiversité et utilise intelligemment les ressources naturelles à sa disposition. Elle émet peu de gaz à effet de serre, grâce à un usage réduit d’intrants chimiques, et permet l’introduction continue et régulière de nouvelles techniques toujours plus durables.

Les biodigesteurs en sont un bon exemple. Leur arrivée permet d’envisager l’agriculture d’une autre manière.

LES BIODIGESTEURS,UN PROJET À DOUBLE IMPACT ÉCOLOGIQUE

En Afrique et en Amérique latine, SOS Faim travaille avec de nombreux partenaires, tous cherchant à répondre de manière durable aux besoins des paysans. Au Burkina Faso, l’UGCPA, organisation paysanne que nous soutenons depuis 2017, a pris le pas de se greffer à un programme national venant de se lancer et promouvant l’usage des biodigesteurs.

Cette technologie permet aussi bien de produire du biogaz à partir de déchets organiques comme les excréments animaux ou humains, que du compost naturel.

L’avantage écologique des biodigesteurs est donc double :

Le biogaz est utilisé à la place du bois par les familles rurales pour satisfaire leurs besoins énergétiques (cuisson et éclairage). Ceci permet donc de lutter contre la déforestation.
Le compost est utilisé comme engrais naturel et est donc une alternative aux engrais chimiques non durables qui réduisent la fertilité des sols.

Très concrètement, au travers de ce projet, SOS Faim et son partenaire ambitionnent :

  • De permettre à 145 agriculteurs reconnus comme les plus vulnérables d’accéder au programme national et de bénéficier de la construction d’un biodigesteur.
  • De former tous les participants à l’utilisation et à l’entretien de leur nouvel équipement.
  • De faire connaître l’existence et les avantages des biodigesteurs à leurs 3500 membres et bénéficiaires.

FAITES PARTIE DU CHANGEMENT !

Pour faire de ce projet un succès, nous cherchons encore à récolter 72 207 € ! En soutenant ce projet, vous offrez la chance à des milliers d’agriculteurs de nourrir leur famille tout en respectant notre planète. 

Vous pouvez également nous soutenir par virement bancaire sur notre compte  BE69 3100 1507 3078.