24h entre bénévoles : retour sur ce rendez-vous annuel

benevoles-24h-1Cette année, c’est le petit village de Wijgmaal qui accueillait la 3ème édition du week-end des bénévoles de SOS Faim. 24 heures, c’est court… ce fut donc très intense ! Entre l’envie d’en savoir davantage sur les actions de SOS Faim et les enjeux actuels du secteur des ONG, les activités proposées nous ont permis d’approfondir nos connaissances de façon participative et de réfléchir à des pistes de mobilisation. Tout cela dans la joie et la bonne humeur !

Pour bien commencer ces 24 heures, rien de tel qu’un petit jeu suivi d’un repas « auberge espagnole ». Chacun avait concocté un petit quelque chose pour régaler nos papilles. Ce repas nous a aussi permis de faire connaissance puisque le groupe était constitué d’anciens et de nouveaux bénévoles.

Ensuite, place aux premiers ateliers. Jean-Jacques Grodent, responsable du Service information/éducation, a mis en lumière les enjeux actuels du secteur des ONG et son évolution à travers le temps. De son côté, Claire Stoeckel, responsable des partenariats en Amérique latine, a exposé les défis de l’agriculture familiale en présentant le travail de SOS Faim dans le Sud et en l’illustrant par des cas concrets en Bolivie. Les intervenants ont répondu à pas mal de nos interrogations et nous avons pu échanger sur le rôle futur de SOS Faim dans un monde en évolution.

benevoles-24h-2Second moment de formation de l’après-midi : « Navatane », un jeu de rôle au cours duquel chaque participant se glisse dans la peau d’un agriculteur. Plus qu’emballé, le groupe s’est rapidement pris au jeu pour ensuite débriefer sur les grands enjeux du secteur agricole. En début de soirée, deux bénévoles, Adeline et Maïté, ont animé un atelier culinaire pour apprendre à préparer des tartinades veggies. Un délice ! Et pour achever cette journée intense, entre les discussions et la musique, nous avons fait une série d’activités marrantes. Le jeu de mimes nous a notamment valu de nombreux éclats de rire !

Dimanche matin, nous avons échangé sur notre engagement en tant que bénévole lors d’un « World café ». Plusieurs pistes d’action et de réflexions ont été évoquées, toutes plus stimulantes et inspirantes les unes que les autres. J’attends avec impatience la prochaine édition !

Fanny, bénévole