SOS Faim
Faire un don

Découvrez notre nouvelle campagne sur le lait et mobilisez-vous à nos côtés !

Agriculture industrielle • 3 avril 2019

Cette année, nous avons choisi d’attirer l’attention et de mobiliser les citoyens sur les enjeux mondiaux autour du lait. La surproduction de lait dans l’Union européenne nuit gravement aux éleveurs européens et ouest-africains : ici, elle ne leur permet pas de de vivre de leur travail et là-bas, elle étouffe les filières locales. Les dérives de cette filière illustrent parfaitement les dérèglements plus globaux du système agricole et alimentaire mondial.

Concrètement, quel est le problème ?
Avec l’abandon des quotas en 2015, le secteur laitier européen se retrouve en surproduction. Celle-ci entraîne une chute des prix qui oblige les éleveurs à vendre leur lait à un prix qui ne leur permet même pas de couvrir leurs coûts de production.

A l’inverse, pour les agroindustriels, c’est plutôt une aubaine : ils achètent le lait à bas prix et en revendent la matière grasse pour en faire du beurre, dont la demande mondiale explose. Ils se tournent ensuite vers les marchés ouest-africains pour écouler le surplus. Mais lorsqu’il arrive là-bas, le lait….n’est plus vraiment du lait ! C’est une poudre écrémée qui a été réengraissée à l’huile de palme et qui coûte jusqu’à 30% moins cher que le lait local.

Ce « faut lait » envahit et étouffe les filières locales de production laitière et les éleveurs africains.

A cela, il faut ajouter que l’huile de palme utilisée, non seulement détruit l’environnement, mais est par ailleurs moins riche d’un point de vue nutritif et ce n’est pas toujours clairement précisé sur l’emballage…

Déjà, en 2016, en collaboration avec Oxfam, nous avons publié un dossier pour dénoncer les politiques agricoles et commerciales européennes responsables du submergement des marchés ouest-africains par le lait européen. Fin 2018, la Belgique et l’Union européenne, principale responsable de ces politiques, n’ont fait aucune avancée significative en la matière.

Dans quelques semaines auront lieu les élections en Belgique, une belle opportunité pour faire entendre les voix d’ici et de là-bas qui dénoncent ces dérives mais, aussi, proposent des solutions.

En collaboration avec Oxfam, Vétérinaires sans frontières, l’European Milk Board et Mon lait est local, nous avons donc décidé de nous mobiliser et de sensibiliser les citoyens et les responsables politiques en portant la voix de ces éleveurs.

Nous avons besoin de vous !
Informez-vous grâce à notre page web, suivez-nous sur les réseaux sociaux, diffusez et parlez-en autour de vous.
Venez aussi joindre votre voix à celles des éleveurs, le 10 avril.
Et venez voir ou revoir le film « La planète Lait », prix du Festival Alimenterre, le 11 avril.

Tous ensemble, soutenons-les !

En Savoir plus

Découvrez le dernier numéro de Supporterres qui fait entièrement écho à cette campagne.
Découvrez également le dossier que Défis Sud avait consacré en décembre 2015 aux enjeux de la filière Lait.