AOPEB

L’agriculture biologique : lutter contre la pauvreté tout en respectant l’environnement

L’agriculture biologique, présente en Bolivie depuis une vingtaine d’année, a deux principaux avantages : elle permet à la fois d’améliorer les conditions de vie des producteurs – mieux rétribués pour leurs produits – et d’assurer le renouvellement de la fertilité des sols et des ressources naturelles.

L’AOPEB (Association des Organisations de Producteurs Ecologiques de Bolivie) a été créée en 1991 afin de promouvoir le développement humain durable et de consolider la production et la consommation de produits écologiques.

L’AOPEB et SOS Faim

SOS Faim et l’AOPEB sont partenaires depuis 2003. Au départ ce partenariat portait essentiellement sur la mise en place d’un réseau de distribution de produits écologiques.

L’appui de SOS Faim concerne principalement deux volets du travail d’AOPEB : d’un côté, la mise en œuvre de la loi de promotion de la production écologique avec notamment la mise en place du comité national de production écologique (CNAPE) ; par ailleurs, un encadrement de la production de café sous couvert forestier avec 8 coopératives de la région des Yungas.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Des résultats encourageants

L’AOPEB compte désormais 75 000 producteurs biologiques dans les 9 départements du pays. 47% de ses membres sont des femmes.

Pour les 1.360 membres des coopératives de café qui ont bénéficié d’un appui pour la production sous couvert forestier, les rendements ont évolué de 8 à 15 quintaux l’hectare.

Quelles perspectives ?

L’appui de SOS Faim va continuer, pour les 5 prochaines années, sur deux aspects :

  • Un travail d’influence sur les politiques nationales avec le suivi de la mise en œuvre de la loi de promotion de l’agriculture biologique et la participation à différents programmes du gouvernement en ce sens ;
  • L’accompagnement de producteurs de café dans une transition vers un système agro-écologique de culture sous couvert agro-forestier : à l’horizon 2021, il est prévu un accompagnement à 200 producteurs.