Appel aux dons : les agriculteurs péruviens ont besoin de vous !

Malgré une croissance économique importante, le Pérou reste un pays où règnent d’extrêmes inégalités. En milieu rural, la pauvreté est encore trois fois supérieure à celle en milieu urbain. Un drame que vit Juanita et des milliers d’autres agriculteurs. Les associations partenaires de SOS Faim ont besoin de vous pour continuer leur travail et sortir ces familles de la précarité. 

Connaissez-vous le quinoa, l’or des Incas ? Cet aliment rencontre de plus en plus de succès chez nous. Au Pérou, on le cultive depuis 5000 ans, dans la Cordillère des Andes.

C’est là que vit Juanita, sur la terre de ses ancêtres. A 67 ans, cette agricultrice y cultive des pommes de terre, des légumes et 1 hectare de quinoa. Elle élève aussi quelques vaches.

La vie est rude à 4000 mètres d’altitude. Les conditions climatiques sont hostiles et les moyens techniques rudimentaires. Dès lors, Juanita cultive le quinoa de manière traditionnelle, comme avant elle ses ancêtres. Les rendements sont faibles : 900 kg par hectare, en moyenne.

perou1Des formations pour améliorer son quotidien

Sixto est ingénieur agronome. Il est formateur pour l’ANPE, l’Association Nationale des Producteurs Biologiques du Pérou. Son travail consiste à donner des conseils aux agriculteurs comme Juanita pour les aider à produire mieux, à produire plus, de manière biologique.

Un exemple : le quinoa est traditionnellement semé à la volée. Dans ses formations, Sixto explique l’importance de creuser des sillons pour y enfouir les graines. Le sillon permet de concentrer l’eau et favorise la germination.

La formation, très complète, aborde également le choix des semences, l’utilisation de fertilisants organiques, la prévention des maladies et les techniques de récolte.

Grâce aux conseils de Sixto, la production de Juanita va augmenter de 35% !

L’histoire de Juanita, c’est celle de dizaines de milliers d’autres agriculteurs qui ont suivi des formations et reçu du matériel ou des semences. Tout cela, grâce aux associations partenaires de SOS Faim qui ont besoin de vous pour continuer leur travail.

Alors donnez aujourd’hui le petit coup de pouce qui  permettra aux agriculteurs péruviens d’améliorer durablement leurs conditions de vie.

 

don

 

don-perou

Vous recevrez une attestation fiscale pour tout don, à partir de 40 €.  45% de la valeur de vos dons seront déduits de vos impôts si le cumul de vos dons atteint 40 € au 31 décembre.