ARARIWA

Cusco : une zone en plein développement mais toujours inégale

Depuis que le Pérou a entamé un processus de décentralisation au début des années 2000, le rôle des gouvernements locaux et régionaux a changé. Malgré tout, l’absence d’une vision territoriale de la réforme persiste et le passage à des mécanismes de participation plus démocratiques semble rouillé. Cusco connait un boom économique grâce au tourisme, à l’industrie extractive et aux grands projets de développement (aéroport international ,gazoduc) pourtant, la région est une des plus inégalitaires du pays avec un taux de pauvreté de plus de 70% dans les zones rurales. Arariwa travaille à ce que toutes les catégories de la population puissent bénéficier de l’essor économique actuel et décider conjointement de leur futur.

ARARIWA (2)

Arariwa en bref

Arariwa est une ONG qui a vu le jour en 1984. Elle promeut le développement rural soutenable et œuvre à établir des relations entre la société civile et les différents niveaux de pouvoirs publics de la région de Cusco. Pour ce faire, elle travaille principalement avec des familles et communautés rurales, des organisations de producteurs et de femmes, les gouvernements locaux et régionaux et les réseaux et plateformes.

Arariwa a pour objectif de contribuer au développement régional et national de la population via :

  • l’amélioration de la qualité de vie,
  • la promotion de l’identité culturelle,
  • le renforcement des institutions de la démocratie et l’exercice de la citoyenneté

Arariwa déploie ses activités autour de quatre axes :

  1. Sécurité alimentaire et nutrition
  2. Système de production et gestion des ressources naturelles
  3. Renforcement des institutions locales et régionales
  4. Marché et commercialisation

Arariwa et SOS Faim

Dans une approche de développement territorial rural, SOS Faim soutient ce partenaire depuis début 2015 afin de promouvoir l’articulation des processus locaux et la dynamique régionale. Cela passe par le renforcement d’espaces de participation citoyenne,  pour favoriser des politiques publiques en faveur de l’agriculture familiale.

L’appui de SOS Faim à Arariwa vise à :

  • créer et consolider des espaces mixtes publics/privés de concertation et de génération de politiques publiques en faveur de l’agriculture familiale durable et de l’économie sociale, aux niveaux local et régional (Cusco) ;
  • renforcer les capacités des producteurs organisés en matière de transformation et de commercialisation de leurs produits afin de capter davantage de valeur ajoutée et de les connecter aux marchés locaux et régionaux, et, en ce sens, dynamiser l’économie régionale.

L’intervention se situe à 3 niveaux : dans les provinces de Chumbivilcas et Calca, ainsi qu’au niveau régional de Cusco.

SOS Faim promeut également des synergies de CAAP avec d’autres partenaires qui animent des processus de développement territorial (Agrosalud et Redes au Pérou, Ciudadania (Bolivie), Cepesiu (Equateur)), et avec la CAAP dont 2 de ses membres se situent dans la zone d’intervention de Arariwa.

Résultats

  • Les actions concertées de plaidoyer impulsées par ARARIWA ont permis des avancées normatives au niveau local et régional en faveur de l’agriculture familiale. En particulier, citons  l’élaboration de manière participative d’un plan de développement régional de Cusco incluant des engagements que doivent prendre légalement les autorités publiques en faveur de l’agriculture familiale durable.
  • Arariwa a implémenté deux programmes de formation et de renforcement de capacités en matière de gestion municipale en matière de développement économique, destinés aux maires et conseillers municipaux. 24 fonctionnaires ont ainsi été formés.
  • Arariwa a permis de consolider la participation des organisations de producteurs à 10 marchés locaux de la région, promus par les municipalités. Plus de 500 producteurs ont pu y vendre leurs produits.
  • La gestion auprès des autorités publiques et l’accompagnement aux OP de la zone dans la définition de leur projet productif, ont permis d’améliorer significativement la parte de financement public local destiné à l’agriculture familiale.

Perspectives

ARARIWA va poursuivre et consolider dans les prochaines années l’articulation et le renforcement d’acteurs, aussi bien les municipalités que les organisations de producteurs et les organisations de femmes, pour développer l’agenda public en faveur de l’agriculture familiale aux niveaux local et régional. Pour cela, le programme de formation de leaders paysans, en particulier des femmes, sera renforcé, ainsi que la formation des fonctionnaires municipaux. La dimension d’accès au financement (crédit) pour les OP sera également davantage prise en compte ; ainsi que l’amélioration de l’accès aux marchés locaux et régionaux, qui représentent un enjeu important en termes de sécurité alimentaire pour la zone.