CAAP

Un accès difficile aux services financiers dans les pays andins

Comme dans la plupart des pays andins, les services financiers sont concentrés en Equateur au sein des centres urbains et périurbains. En effet, peu d’institutions financières offrent des services financiers adaptés aux populations rurales. Les coopératives d’épargne-crédit rurales constituent une des formes d’institution les plus efficaces et les mieux appropriées par ces populations.

CAAP grande equateur

CAAP au sud

Créée en 2012, CAAP (Coopérative d’épargne et crédit Alternative d’Action Populaire) résulte d’une volonté d’une dizaine de coopératives d’épargne et crédit rurales de se structurer en une organisation de second niveau, pour leur assurer un développement optimal. La mission de CAAP est de renforcer ses coopératives membres afin qu’elles puissent offrir des services financiers de qualité et de manière pérenne aux populations rurales. Le renforcement de ses coopératives de base se fait à 2 niveaux :

  • Non-financier : organisation de formation et d’assistance technique en gestion financière, produits d’épargne et de crédit, contrôle interne etc. in situ qui s’adressent aux staffs et aux élus.
  • Financier : la CAAP offre un refinancement (crédit) à ses membres pour qu’ils puissent augmenter leur fonds de (micro)crédits.

CAAP et SOS Faim

Le partenariat officiel entre la CAAP et SOS FAIM a débuté en 2014. Auparavant, les coopératives rurales membres de la CAAP avaient été renforcées dans les programmes de SOS FAIM de 2008 à 2013, à travers l’appui technique de l’ONG CAAP. Concrètement, SOS Faim finance une équipe de 3 assistants techniques qui travaillent à la CAAP. Par ricochet, cet appui participe au renforcement des capacités des 14 coopératives membres (en gestion financière, contrôle et opérations). Le soutien de SOS Faim porte également sur l’achat et la mise en place d’un logiciel de système d’information de gestion (SIG).

Des résultats encourageants !

Fin 2013, les coopératives membres de la CAAP avaient atteint les résultats suivants :

  • 59.820 membres (dont 45% de femmes),
  • 34 millions de $ de portefeuille de crédit,
  • 26 millions de $ d’épargne collectée.

Perspectives

Les objectifs fixés pour fin 2016 sont :

  • Plus de 72.000 membres (dont 50% de femmes),
  • Près de 50 millions de $ de portefeuille de crédit
  • Une autosuffisance opérationnelle de toutes les coopératives du groupe.