CEPESIU

Processus de développement local

L’Equateur est engagé dans un processus de décentralisation. Malheureusement, les moyens manquent pour mettre en œuvre cette nouvelle collaboration entre autorités locales et acteurs de l’agriculture familiale (associations de producteurs, pêcheurs, groupes d’épargne crédit,…).

cepesiu_6

CEPESIU, en bref

CEPESIU (Centre de Promotion de l’Emploi et du Développement Economique Territorial) est une ONG équatorienne de développement née en 1983. Elle est spécialisée en développement territorial et en microfinance. CEPESIU a pour mission de contribuer au « buen vivir » de la population équatorienne vulnérable.

Elle mène des activités à plusieurs niveaux : le renforcement de la finance sociale, la promotion du développement économique territorial, l’appui à la structuration d’activités productives agricoles.

Axe microfinance

CEPESIU offre des services de microcrédit à une population pauvre. Elle promeut aussi la création de petits groupes de crédit, épargne et capitalisation autogérés(les SPI). Elle les accompagne jusqu’à leur autonomisation complète.

Axe agricole et entrepreunarial

CEPESIU participe à la création d’entreprises créées par des petits producteurs via une participation financière. CEPESIU met également à leur disposition son savoir faire en termes d’étude de marché, plan d’affaire, constitution d’une initiative agricole, gestion etc.

Promotion du développement territorial

CEPESIU renforce les capacités des élus et cadres des municipalités via des formations, des ateliers et un accompagnement des processus de concertation avec la société civile locale.

CEPESIU et SOS Faim

SOS FAIM et CEPESIU collaborent depuis le début des années 2000. Ce partenariat s’est notamment concrétisé par la création du FOGAL (Fonds de garantie Amérique latine), dont SOS Faim et CEPESIU sont membres fondateurs (avec une coopérative de café péruvienne).

CEPESIU dispose d’excellentes capacités humaines et organisationnelles. L’appui de SOS Faim à CEPESIU en tant qu’articulateur d’actions de développement territorial rural couvre les frais de personnel et les activités (formations, réunions de concertation, diagnostics territorial, etc.).

Ces activités visent à :

  • renforcer les acteurs locaux, en particulier les acteurs publics tels que les gouvernements autonomes décentralisés, en matière de développement économique territorial et de développement productif ;
  • renforcer la base productive rurale avec une approche de chaîne de valeur, au travers de la promotion d’EIL ;
  • renforcer l’accès des acteurs locaux aux services financiers et notamment aux crédits, au travers de la promotion de SPI).

L’intervention de CEPESIU appuyée par SOS Faim se déroule au niveau de 3 provinces de l’Equateur : Esmeraldas, Napo et Chimborazo.

Résultats

Le partenariat avec CEPESIU a permis :

  • la création et le renforcement de 299 SPI qui offrent des services financiers à 5738 familles rurales. De manière générale, depuis la création de son modèle d’intervention, CEPESIU a favorisé la  création de plus de 1000 SPI à travers le pays ;
  • la formation et le renforcement de 32 EIL dans les domaines de l’élevage de porcs, de volaille, la pisciculture, culture de cacao, de café, chair de crabe, miel, tourisme communautaire, fabrique de glace pour la pêche, etc. Elles permettent à 2.278 producteurs de pouvoir y vendre leur production ;
  • la mise en place de 18 plateformes de concertation, entre entités publiques décentralisées et société civile locale (aux niveaux local et régional).

Dans 6 provinces d’Equateur.

L’appui à CEPESIU a également permis l’envol de la coopérative d’épargne-crédit UVECOOP, créée par CEPESIU pour y regrouper au sein d’une même structure les SPI.

Perspectives

Si ces avancées sont notoires, il reste encore un travail important d’accompagnement de CEPESIU à fournir afin que les SPI et EIL récemment créées deviennent autonomes. D’autant plus suite à l’important séisme qui a frappé l’Equateur en 2016 et a eu des conséquences économiques très importantes. Par ailleurs, durant la phase actuelle de 2017 à 2021, l’intervention de CEPESIU est étendue à de nouveaux cantons afin de promouvoir de nouvelles EIL, SPI et actions de développement territorial pour lesquels des besoins ont été idntifiés, dans l’optique d’un essaimage de la méthodologie promue par CEPESIU.