CIUDADANIA

Un processus de décentralisation timide

En Bolivie, comme dans plusieurs pays d’Amérique latine, des processus de décentralisation ont commencé dans les années 2000, donnant davantage d’autonomie et de compétences aux entités publiques régionales et locales pour gérer leur territoire. Dans les faits, cette décentralisation est peu effective et lente à se mettre en place, et les petits producteurs bénéficient encore bien peu de reconnaissance et d’appuis par les acteurs publics locaux.

ciudadania-cra-2

Ciudadania = Citoyenneté

CIUDADANIA est une ONG bolivienne fondée en 2004 qui intervient essentiellement dans la région de Cochabamba.

CIUDADANIA a pour mission de promouvoir la démocratie à travers la participation citoyenne et le respect des droits de l’homme. Ceci, en vue d’améliorer la qualité de vie des boliviens, principalement celle de ceux qui souffrent de l’exclusion.

Pour ce faire, l’ONG accompagne des processus de synergies entre acteurs publics et privés, au niveau économique et social. Elle articule l’action publique au niveau local et régional entre des organisations de la société civile, des entités privées et des institutions publiques.

CIUDADANIA est principalement active sur deux plans :

  1. Renforcement de capacités : Ciudadania appuie des activités qui visent à renforcer les capacités des citoyens à promouvoir leurs droits auprès des acteurs publics. L’accompagnement porte également sur les actions de plaidoyer.
  2. Recherche : CIUDADANIA mène des recherches et produit des analyses qui visent à une compréhension et un dialogue sur la démocratie, l’exercice de la citoyenneté, la reconnaissance des groupes les plus vulnérables et la diminution des inégalités en Bolivie.

Ciudadania et SOS Faim :

Le partenariat entre Ciuadadania et SOS Faim a démarré en 2005.

SOS Faim mobilise l’expertise de CIUDADANIA en tant qu’ONG d’appui pour réaliser des actions de développement territorial en faveur des petits producteurs dans la région de Cochabamba.

Concrètement, CIUDADANIA a développé une méthodologie visant à impliquer davantage des institutions publiques pour reconnaître et appuyer les associations de producteurs au niveau local (sur les plans technique, financier et politique). Cette méthodologie se base sur la sélection de petits plans d’affaires proposés par les organisations de producteurs de la zone, pour lesquels ils bénéficient de l’accompagnement de Ciudadania, de manière participative en y impliquant les municipalités ainsi que les organisations de producteurs.

Projets co-financés par l’ONG, les producteurs et les municipalités

De 2011 à 2013, Ciudadania a mis en place dans quatre municipalités le mécanisme participatif public/privé et co-financé un total de 51 projets. Ceux-ci ont permis aux associations de producteurs de financer des projets d’équipement (micro-irrigation, outils de travail, pépinières, élevage de cochons d’inde, etc..). 1175 producteurs (dont 60% de femmes) ont bénéficiés de ces projets. Les projets sont co-financés par les producteurs et les municipalités puisqu’elles contribuent à améliorer la sécurité alimentaire de la zone.

Au niveau politique, Ciudadania a aussi contribué à la mise en place de 4 plateformes locales mixtes public/privé qui permettent un cadre de concertation et de planification durable entre organisations de producteurs et municipalités.

Perspectives :

Depuis 2014, la zone d’intervention de Ciudadania se développe et s’étend désormais à 8 municipalités contigües. Cette extension vise à peser davantage sur les politiques publiques locales favorables aux activités des petits producteurs.

Une articulation avec une institution de microfinance de Cochabamba spécialisée dans le secteur rural, CIDRE, a été mise en place afin de répondre aux besoins de financement des producteurs de la zone. FOGALa, pour cela, mis à disposition des petits fonds pour accompagner les actions des producteurs, en lien avec le travail d’accompagnement de Ciudadania.