CNCR (Conseil National de Concertation et de coopération des Ruraux)

« Pour nourrir le pays, misons sur les exploitations familiales agricoles et appuyons-les ! »

Au Sénégal, l’agriculture est à la base de la sécurité alimentaire et de la croissance économique. Elle génère aussi de l’emploi. Les exploitations agricoles qui concourent à la vitalité de ce secteur sont à plus de 95% des exploitations familiales. Malheureusement, ce système de production est mal connu et souvent considéré comme incapable de relever les défis qui incombent au Sénégal. Le CNCR veut se donner les moyens d’une meilleure connaissance et reconnaissance des exploitations familiales et renforcer ainsi son plaidoyer.

 

Le CNCR en bref 

Créé en 1993, le CNCR est une organisation apolitique de la société civile. Le CNCR regroupe 28 fédérations et unions paysannes actives à différents niveaux (depuis le local jusqu’au national) et dans toutes les filiéres (agricole, horticole, forestier, pêche, élevage,) et il représente ainsi des millions de Sénégalaises et Sénégalais.

Le CNCR se partage avec l’ASPRODEB la mission de contribuer au développement d’une agriculture paysanne qui assure une promotion socio-économique durable des exploitations familiales. Le CNCR est responsable du volet politique et vise les objectifs suivants :

  • la définition des politiques de développement qui affectent l’avenir des activités des exploitations familiales et de leurs organisations,
  • la négociation des programmes, actions et mesures découlant de ces politiques ainsi que leur suivi-évaluation
  • la représentation du mouvement paysan sénégalais à tous les niveaux.

Les activités du CNCR se déclinent en trois catégories :

1. Activités de renforcement de capacités

Les activités réalisées par le CNCR sont liées au renforcement de capacités des animateurs et leaders, des femmes mais aussi des jeunes. Le CNCR propose aussi des formations sur les politiques agricoles à ses membres.

2. Activités de plaidoyer

Rencontres et échanges d’informations entre leaders,
Mobilisation sociale
Communication médiatique
Réflexion sur des thèmes d’actualité/études/recherche

3. Activités de suivi/veille

Système de suivi des exploitations familiales
Système de veille sur les politiques agricoles

SOS Faim & le CNCR

SOS Faim soutient le CNCR depuis 2005 en appuyant financièrement les trois types d’activités réalisées.

Résultats 

• Promulgation d’une loi d’orientation agro-sylvo-pastorale
• Mise en place d’un système de suivi des exploitations familiales et de veille sur les politiques agricoles
• Mise en place d’un observatoire des exploitations familiales
• Production d’un rapport intitulé : « libérer le potentiel des exploitations familiales »
• Renforcement des capacités de plusieurs milliers de personnes sur le foncier
• Mise en place de cellules de veille sur le foncier au niveau départemental
• Mise en place d’un observatoire national sur la gestion du foncier

 

Perspectives 

• Consolidation du dispositif de suivi des exploitations familiales
• Renforcement des capacités d’interpellation, de propositions et de négociation
• Contribution à des politiques agricoles favorables aux exploitations familiales (réforme foncière, production, approvisionnement, mise en marché, structuration du monde rural,etc.)