SOS Faim
Faire un don

Ensemble, changeons de modèle agricole!

Agriculture familiale • 20 décembre 2019

Depuis 1964, SOS Faim est engagée dans la lutte contre la faim et la pauvreté en Afrique et en Amérique latine. Pour y parvenir, nous soutenons l’agriculture familiale car nous sommes convaincus que les petits agriculteurs ont la capacité de nourrir le monde. SOS Faim apporte aux agriculteurs du Sud un soutien à la fois technique, financier et politique.

Pour mener à bien nos actions et lutter de manière efficace contre la faim et la pauvreté, votre soutien est indispensable ! Soutenir SOS Faim, c’est soutenir des actions concrètes menées par des hommes et des femmes qui désirent sortir de la pauvreté.

Notre vision : un monde sans faim

821 millions de personnes dans le monde souffrent de la faim, dont 50% sont des paysans et leur famille qui vivent principalement dans les pays en développement. C’est le paradoxe de la faim : alors que les agriculteurs nourrissent le monde, ils en sont parmi les premières victimes.

Pourquoi un tel paradoxe? Parce qu’ils sont pauvres. Ils ne disposent pas d’un pouvoir d’achat suffisant pour accéder à une alimentation en quantité suffisante.

Pour SOS Faim, l’agriculture familiale est un modèle qui permet aux paysans d’accéder, pour eux et pour les autres, à la sécurité et la souveraineté alimentaires.

Parce qu’un monde sans faim est possible.

Notre mission : soutenir l’agriculture familiale

L’objectif général poursuivi par SOS Faim est de lutter contre la faim et la pauvreté en soutenant l’agriculture familiale durable.

Son action s’oriente selon deux axes principaux :

Notre approche : le partenariat

Nous n’avons pas d’expatriés, notre approche privilégie le partenariat : nous travaillons en étroite collaboration avec des partenaires locaux tels que des organisations paysannes, des associations de producteurs ou des institutions de microfinance.

Pas d’assistanat, nous soutenons leurs propres actions afin de permettre aux populations du Sud d’être actrices de leur propre développement.

Quelques résultats déjà atteints

Notre campagne « N’exportons pas nos problèmes » a porté ses premiers fruits. Dénonçant les exportations de lait en poudre européen réengraissé à l’huile de palme, nous avons obtenu que la Commission européenne mette en place un outil de suivi de ces exportations. Il sera mis en place au 1er janvier 2020 et permettra ainsi de déplacer le débat des chiffres vers les solutions. Découvrez notre campagne.

Pour redynamiser la vie rurale, il est important de favoriser des métiers annexes, notamment pour ne pas dépendre des villes et ainsi pouvoir réparer directement sur place le matériel agricole. Ainsi, en 2019, en lien avec nos partenaires, nous avons contribué à la création d’emplois annexes à l’agriculture. Au Mali, par exemple, un premier groupe de 46 artisans réparateurs pour le matériel agricole et pour les unités de transformations a été identifié. Il a été formé à des métiers techniques comme la soudure dans le but de réparer directement des pompes à eau et des construction métalliques. 15 forgerons ont également été sélectionnés pour être formés à la fabrication de foyers améliorés permettant d’économiser 30% de bois de chauffe pour la cuisine. En savoir plus sur ces emplois en milieu rural.

En lien avec notre partenaire l’AOPEB, une association bolivienne qui regroupe des organisations paysannes de producteurs biologiques, nous accompagnons la transition vers un mode de production agroécologique. Avec presque 30 ans d’existence, elle compte aujourd’hui 70.000 producteurs et 85 organisations membres auxquels elle apporte un appui technique et commercial à tous les maillons de la chaîne. Découvrez ses actions aux quotidiens et ses résultats.

Encore plus de résultats, par ici.

POUR APPROFONDIR

Découvrez notre vidéo pédagogique « Le paradoxe de la faim » pour tout comprendre en 8 minutes.

Découvrez également 15 bonnes raisons de soutenir les agricultures familiales durables.

Et consultez sans modération notre plate-forme pédagogique dédiée à l’agriculture familiale.