Ensemble, luttons contre la faim au Mali

Le Mali est l’un des pays les plus pauvres au monde. Pourtant, 80% des habitants sont des agriculteurs qui travaillent dur. Malheureusement, ce potentiel agricole qui pourrait largement contribuer à la lutte contre la faim souffre d’un manque de moyens et des caprices du climat. Les paysans ont donc plus que jamais besoin de vous pour assurer leur sécurité alimentaire.

SOS FAIM TIRE LA SONNETTE D’ALARME ET LANCE UN APPEL URGENT POUR LEUR VENIR EN AIDE !

 

 

 

Dans ce contexte, nous avons rencontré Dramane Diawara, agriculteur de 55 ans à la tête d’une famille de 22 personnes. Il cultive près de 13 ha de mil, de sorgho, de maïs, de coton, de niebe et d’arachide. Jusqu’il y a peu, il avait deux bœufs de labour, des moutons, des chèvres et des poules. Tout allait bien. Mais lorsqu’il a contracté la tuberculose, il a dû vendre son bétail pour se soigner. Aujourd’hui, il n’a plus ses bœufs et peine à labourer ses champs. Malgré tous ses efforts, la récolte sera bien maigre.

Dramane n’arrivera pas à subvenir aux besoins de sa famille.

Heureusement, l’Union Yèrènyèton, soutenue par SOS Faim, offre un soutien technique, matériel et financier à Dramane et aux petits producteurs comme lui. Elle est active dans 30 villages de la région de Ségou et aide les paysans à améliorer leurs techniques de production et de conservation. De plus, Yèrènyèton achète leur récolte à prix juste, contrairement aux grossistes présents sur le marché. Ce travail permet aux agriculteurs d’être moins vulnérables face aux imprévus, mais aussi face à la désertification, effet désastreux du changement climatique.

Mais les cotisations et la vente des récoltes ne suffisent pas encore pour couvrir l’ensemble des coûts. Afin de pouvoir poursuivre son travail indispensable, Yèrènyèton a besoin de votre aide.

C’EST POURQUOI SOS FAIM FAIT APPEL À VOTRE SOLIDARITÉ. DONNEZ UN COUP DE POUCE AUX AGRICULTEURS MALIENS ET AIDEZ-LES À SORTIR DU CERCLE VICIEUX DE LA FAIM.