SOS Faim
drapeau luxembourg Faire un don

Faites connaissance avec l'équipe de SOS Faim

Agroécologie • 8 septembre 2020

Pour aider chaque année plus d’un millions de paysans et paysannes à accéder à plus d’autonomie alimentaire et à vivre dignement de leur travail, SOS Faim s’appuie sur les compétences d’experts d’ici et d’ailleurs. Notre équipe se compose de 43 professionnels qui se mobilisent pour un monde sans faim.

Focus sur Dominique Morel, notre responsable des partenariats au Sénégal et spécialiste de l’agroécologie.

Dominique a un long parcours professionnel dans le développement et la finance rurale avec des expériences au sein de diverses ONG et institutions ainsi que des séjours de longue durée à l’étranger. Convaincue de l’urgence de changer notre modèle agricole et alimentaire, Dominique s’est lancée en 2013, lors d’une pause carrière, dans une certification interuniversitaire en agroécologie. Elle y apprend ainsi l’ensemble des principes qui sous-tendent l’agroécologie, une discipline au carrefour de l’agronomie, des sciences sociales et de l’écologie, replaçant l’humain au coeur des écosystèmes.

« Il est nécessaire de faire évoluer nos modèles agricoles et alimentaires vers plus d’agroécologie »

Dominique est convaincue de la nécessité de faire évoluer nos modèles agricoles et alimentaires vers plus de « bonnes pratiques » respectueuses de l’environnement et qui favorisent entre autre, la biodiversité ainsi que le maintien de la fertilité des sols, qui sont une ressource essentielle en agroécologie. Il faut, selon elle, favoriser le dialogue entre les chercheurs, les entrepreneurs agroalimentaires, les institutions de financement ainsi que les politiques. Car l’agroécologie pour s’imposer, a aujourd’hui besoin de politiques publiques fortes.

« SOS Faim présente la rare qualité de me permettre de faire quelque chose que j’aime, dans une ambiance conviviale et qui fait sens pour notre monde » 

C’est au sein de SOS Faim que Dominique enrichit et met en pratique ses connaissances en agroécologie, en observant d’abord comment travaillent et évoluent les paysans des organisations partenaires au Sénégal, pays dont elle est responsable. Proche du monde paysan, elle s’intéresse notamment à toutes les innovations agricoles qui peuvent alimenter des  pratiques qui ont un moindre impact sur l’environnement. Récemment, elle a participé activement à la conception et à la mise en place d’un outil méthodologique, qui permet d’accompagner la transition des partenaires de SOS Faim, vers des pratiques plus agroécologiques. Cet outil a déjà été testé sur divers territoires (Burkina Faso, Sénégal et le Pérou) avec des résultats encourageants.

Découvrez le guide « Autodiagnostic des pratiques agroécologiques en milieu paysan »:

VOUS DéSIREZ EN SAVOIR PLUS sur l’agroécologie ?

Lisez notre Supporterre dédié à cette thématique.