JNC (Junta Nacional Del Cafe)

Défendre les producteurs de café

Au Pérou, la production de café est en grande partie entre les mains de producteurs familiaux qui exploitent des surfaces inférieures à 10 hectares. Ces petits producteurs se sont structurés le plus souvent en associations et coopératives. La Junta Nacional del Cafe (JNC) est une entité à portée nationale qui a été mise en place pour défendre les intérêts du secteur du café.

jnc 1000 300

La JNC en bref

  • Mise en place en 1993 par cinq centrales de coopératives de producteurs.
  • Regroupe 56 associations et coopératives et représente plus de 50.000 producteurs.
  • Mission : renforcer les capacités de négociation et de gestion des organisations de producteurs de café du Pérou.
  • Activités : Défendre les intérêts du secteur productif du café auprès des décideurs péruviens. Elle offre également différents services à ses membres :
    • formations,
    • ouverture de marchés,
    • mise en relation avec des foires internationales,
    • accès à l’information avec la revue ‘El Cafetalero’.

 JNC & SOS Faim

Le partenariat de SOS Faim avec la JNC a démarré en 2003. SOS Faim participe à la prise en charge du budget global de la JNC (environ 10% des frais de personnel  et de fonctionnement et d’organisation d’activités).

Résultats obtenus (fin 2013)

  • La JNC est reconnue comme un interlocuteur légitime du secteur par rapport aux gouvernements national et régionaux.
  • Depuis 2012, elle participe à la mise en œuvre de la loi qui promeut l’inclusion des producteurs agricoles par le biais des coopératives.
  • En 2013, elle a obtenu la mise en place d’un fonds de soutien d’urgence au secteur suite à la maladie de la rouille qui a affecté de nombreuses plantations.

 Perspectives

Pour la période 2014-2016, SOS Faim maintient son appui au programme de la JNC. Il a été convenu de collaborer plus spécifiquement sur les thématiques suivantes :

  • La question des titres de propriété des parcelles et la mise en place d’un fonds d’investissement pour le café ;
  • Le soutien à une politique plus favorable aux femmes et aux jeunes
  • La décentralisation de la JNC