Nos campagnes

Régulièrement, SOS Faim lance des campagnes d’interpellation des autorités belges et européennes afin de relayer les propositions de nos partenaires du Sud pour une meilleure prise en compte de l’agriculture paysanne et de la souveraineté alimentaire.

L’agriculteur africain est rayé de la carte

L’Afrique a le droit de vendre sur ses marchés locaux ce qu’elle produit

affiche_2008

Tout au long de l’année 2008, SOS Faim mène campagne auprès des candidats aux élections régionales et européennes de 2009. Notre revendication : la souveraineté alimentaire doit être intégrée dans les programmes des partis politiques pour les élections de 2009.

Résultats

Trois partis démocratiques francophones sur quatre ont pris en compte la souveraineté alimentaire dans les enjeux Nord/Sud.