CEFODI : reconstruire, labelliser, renforcer les producteurs et pêcheurs d’Esmeraldas en Équateur

CEFODI : reconstruire, labelliser, renforcer les producteurs et pêcheurs d’Esmeraldas en Équateur

CEFODI est une ONG équatorienne créée en 1993 et active dans la région d’Esmeraldas au Nord de l’Équateur.

Daisy Rodriguez est bien placée pour présenter CEFODI. Elle est passée par tous les niveaux de la structure avant d’atteindre son sommet. D’abord bénéficiaire du programme de renforcement de capacités en qualité d’éleveuse de poulet, puis présidente de son organisation, ensuite technicienne, coordinatrice du secteur Cacao et maintenant, directrice de CEFODI.

CEFODI a développé une approche très tournée sur le renforcement de capacités. L’ONG travaille avec des publics assez variés tels que des groupements de femmes, des organisations de pêcheurs, des petits producteurs ou encore des enfants.

Certification bio et équitable du cacao

Au niveau de l’agriculture, CEFODI accompagne 420 producteurs de cacao. La filière a été fortement impactée par le tremblement de terre survenu en avril 2016. Les cacaoyers disposent de racines relativement superficielles, le mouvement sismique a ainsi impacté la plupart des plants et de nombreux arbres ont été perdus ce qui représente un important manque à gagner pour les producteurs. CEFODI a soutenu les petits producteurs financièrement pour reconstruire leur plantation.

L’ONG les a également appuyés dans la certification de la filière en bio et équitable. Ces deux labels ont un impact très important sur les revenus des producteurs. Il y a 10 ans, les 46 kilos de cacao coûtaient 18$, aujourd’hui le prix atteint 120$ pour la même quantité.

L’augmentation des prix et donc des revenus des producteurs de cacao a des incidences positives et très concrètes sur leurs conditions de vie que ce soit au niveau de l’accès aux soins de santé et à la scolarité, l’équipement de la maison mais aussi sur la qualité nutritionnelle de l’alimentation de la famille.

Et la pêche ?

CEFODI réplique ce souci de renforcer les petits producteurs auprès des pêcheurs également. Ce secteur d’activités est très important puisqu’il s’agit d’une région côtière. Les mangroves sont surexploitées car la pêche à la crevette industrielle est très développée dans la zone. Pour éviter cette surexploitation des ressources naturelles et espèces, l’ONG réalise un important travail de sensibilisation auprès des pêcheurs. Ces derniers disposent de concessions avec un droit d’usage et un quota de pêche.

Au niveau économique, CEFODI renforce aussi les capacités des acteurs de la filière pêche. Elle travaille le concept de chaîne de valeur pour appuyer les pêcheurs dans la maîtrise de la transformation pour qu’ils connaissent mieux leurs coûts de production, pour accéder à des marchés sans passer par des intermédiaires… Autant de dimensions-clés pour que les pêcheurs puissent bénéficier de la valeur ajoutée de chaque étape de la chaîne de valeur.

CEFODI et SOS Faim

L’appui de SOS Faim à CEFODI portera sur l’accompagnement de cette filière pêche, ainsi que d’autres organisations de producteurs, de tourisme communautaire et des groupements locaux de micro-crédit, afin d’améliorer leurs activités et les accompagner vers l’autonomie.

CEFODI orientera également ses appuis vers des mécanismes de gestion intégrale dans plusieurs cantons d’Esmeraldas, c’est-à-dire la promotion de processus de co-gestion et de concertation entre les acteurs publics (tels que les gouvernements locaux) avec les acteurs privés (comme les associations de producteurs, de pêcheurs ou les communautés locales), dans une logique de développement concerté du territoire en vue d’y améliorer les conditions de vie.

Article publié dans : News