Le Burkina « ne se laisse pas embarquer » par Bagrépôle

Au Burkina Faso, la presse relate que le « pôle de croissance » de Bagré est de plus en plus critiqué à l’Assemblée nationale. En 2016, SOS Faim s’est inquiété de la mise en place de ce projet agricole soutenu par la Banque mondiale (cf. notre campagne www.toustrompes.be)

Les députés burkinabé commencent à douter, car les échos qui leurs sont parvenus du terrain témoignent plutôt du déclin du projet que de « sa croissance ».  Leur inquiétude ne signifie pas qu’ils remettent fondamentalement en question l’approche de la Banque mondiale, mais leur prise de conscience en faveur de l’agriculture familiale est en route…

En savoir plus : Trop d’incertitudes à Bagré (un reportage de Défis Sud)

Article publié dans : News