SOS Faim, engagée pour le climat !

Le 2 décembre, nous étions plus de 65 000 selon la police et entre 70 000 et 75 000 selon les organisateurs à marcher, rouler, crier, chanter et danser dans les rues de Bruxelles. Une mobilisation historique ! A l’appel de la campagne « J’peux pas, j’ai climat ! », tous ensemble, alles samen, nous avons réclamé un engagement politique plus important pour sauver le climat. Au premier jour de la COP 24, le message aux dirigeants était clair : c’est maintenant qu’il faut agir !

SOS Faim est fière d’avoir participé à ce rassemblement. Parce que protéger notre planète est l’affaire de tous. Et parce que climat et agriculture sont intimement liés : l’agriculture intensive contribue au réchauffement climatique qui a un impact négatif considérable sur les petits paysans et, à l’inverse, l’agriculture familiale promeut une utilisation durable des ressources.

Une telle mobilisation nous motive donc encore plus pour poursuivre nos actions en faveur des paysans du Sud. On continue !

Article publié dans : News