SOS Faim récompensé lors de la troisième Conférence Européenne du lait équitable

SOS Faim récompensé lors de la troisième Conférence Européenne du lait équitable

SOS Faim s’est vu décerner le prix « Faironika » lors de la troisième Conférence Européenne du lait équitable au Luxembourg qui récompense l’engagement en faveur d’une agriculture durable.

La Fairkoperativ Lëtzebuerg, qui fête son cinquième anniversaire, organisait avec l’European Milk Board cette édition de la Conférence Européenne du lait équitable au Luxembourg. Avec ce congrès, Fredy de Martines, le président de la Fairkoperativ Lëtzebuerg, cherche à faire se rencontrer les éleveurs laitiers et les consommateurs, le commerce de détail et les responsables politiques. « Le projet de lait équitable est une occasion unique de préserver nos exploitations familiales et de garantir à la population des aliments de haute qualité à des prix équitables. »

Cette année aussi, la « Faironika d’or » a été décernée pour récompenser un engagement particulier en faveur du secteur laitier. Au niveau européen, le ministre de l’agriculture bavarois, Helmut Brunner, s’est vu remettre cette distinction pour son engagement politique en faveur des éleveurs laitiers, ainsi que Jonas Vilionis, un producteur de lait lituanien.

SOS Faim a également été récompensé  pour son engagement à défendre chez ses partenaires, comme en Belgique, les exploitations familiales de producteurs de lait et de contribuer à la mise en relation des producteurs du Sud et du Nord afin de dégager des politiques agricoles qui défendent réellement une agriculture familiale, tant là-bas qu’ici.

Le pays hôte, le Luxembourg, a attribué une Faironika d’or à son ancien ministre de l’agriculture, Romain Schneider, qui a soutenu et fait la promotion du lait équitable depuis le début. Claude Thiry, agriculteur et directeur d’une laiterie de ferme, a également été récompensé pour son engagement. Une vache d’or a été décernée, en reconnaissance de leur fidélité au fil des ans, à tous les consommateurs luxembourgeois, qui soutiennent par leurs achats les produits des agriculteurs. La banque BGL ainsi que la Confédération Luxembourgeoise de Commerce CLC ont également reçu un prix.

Romuald Schaber, le président de l’European Milk Board, a salué la remise de ce prix à M. Brunner : « Au-delà des clivages partisans, Helmut Brunner s’engage pour les agriculteurs en faveur d’un prix du lait couvrant les coûts. Pour cela, il n’hésite pas à exiger des interventions sur le marché et à remettre en question le dogme du libéralisme économique. » En tant que président de la LPGA, une organisation de producteurs de lait, Jonas Vilionis lutte, lui, infatigablement pour des conditions équitables et pour une rémunération correcte des éleveurs laitiers lituaniens.

Créé en 2006 par des éleveurs laitiers en Autriche, le projet de lait équitable compte désormais six pays de l’UE. Des produits de lait équitable sont disponibles dans le commerce en Belgique, Allemagne, France, Luxemburg, Italie et Autriche. La gamme de produit sera présentée au salon de l’agriculture d’Ettelbrück, du 1er au 3 juillet.

Article publié dans : News