Un fermier kenyan au cœur des changements climatiques

Le festival de films Alimenterre se tiendra à Bruxelles du 12 au 15 octobre et ensuite dans différentes villes wallones. Comme chaque année, le festival propose des documentaires inédits sur les enjeux agricoles et alimentaires. Parmi ceux-ci, un petit bijou : « Merci pour la pluie ».

Il y a cinq ans, le fermier kenyan Kisilu Musya a commencé à filmer sa famille, son village, les inondations, les sécheresses et les orages à proximité. En fait, au fur et à mesure, c’est l’impact du changement climatique ainsi que son coût humain qu’il documente. Lorsque la maison de Kisilu est détruite par une tempête, le cinéaste autodidacte décide de lancer un mouvement d’agriculteurs solidaires et appelle à l’action. La lutte de Kisilu prend de l’ampleur entre Oslo et Paris où il va se confronter à l’inertie, la bureaucratie et l’arrogance. « Merci pour la pluie » est un conte inspirant et captivant d’un optimiste infatigable, qui teste les limites de la lutte pour un monde plus vert.

Ce film vous intéresse ? Le festival Alimenterre vous propose de le voir soit à Bruxelles le 14 octobre, soit à Arlon le 24 octobre. Plus d’infos sur le site du festival.

Article publié dans : News