Un festival de films d’amour qui parle aussi de la sécurité alimentaire

Un festival de films d’amour qui parle aussi de la sécurité alimentaire

À partir de vendredi 27 février, se tient le 31ème Festival International du Film d’Amour de Mons. Depuis de nombreuses années, le FIFA collabore avec la coopération au développement belge afin de transmettre les messages de celle-ci par le cinéma.

Dans la logique de sensibilisation par le cinéma, le FIFA a sélectionné cette année deux films-chocs sur la sécurité alimentaire : « Sans terre, c’est la faim » et « Nourrir à tous prix ». Rappelez-vous, ces deux films étaient également à l’affiche du festival AlimenTerre 2014. Pour ceux qui ne les auraient pas encore vus, c’est l’occasion ! Les films seront suivis de débats, dont un animé par SOS Faim.

Sans terre, c’est la faim

A travers trois exemples (Cambodge, Mali, Ouganda), ce film explore le revers du phénomène mondial d’investissement foncier, l’accaparement des terres à des fins industrielles et son impact sur l’agriculture familiale de petite échelle qui garantit la sécurité alimentaire. Il donne la parole à des fermiers directement touchés par la saisie de leurs terres et leurs histoires personnelles se mêlent à des images-chocs de communautés en pleine lutte contre la mainmise de leurs terres.

Infos pratiques
Dimanche 22 février à 15h
Ciné-débat animé par OXFAM-SOLIDARITE
Au Plaza Art (12 rue de Nimy-7000 Mons)
Entrée gratuite

Nourrir à tous prix

Chaque jour il y a plus de 200 000 nouvelles bouches à nourrir dans le monde, alors que plus d’un milliard d’hommes souffrent déjà de la faim. Devant l’ampleur de la malnutrition, notamment infantile, les stratégies d’aide alimentaire sont en train de changer : l’approche quantitative classique (le « sac de riz » distribué par les ONG) est de plus en plus remplacée par une approche qualitative basée sur des aliments transformés et fortifiés, à vocation d’abord thérapeutique. Ce virage vers une nourriture « augmentée » conçue en laboratoire définit de nouveaux enjeux politiques et ouvre de nouveaux marchés à l’industrie agro-alimentaire mondialisée.

Infos pratiques
Mardi 24 février à 20h
Ciné-débat animé par Jean-Jacques Grodent de SOS Faim
Au Plaza Art Mons
Entrée gratuite

Plus d’infos ? Rendez-vous sur le site du Festival International du Film d’Amour de Mons

Article publié dans : News