Un film sur les changements climatiques récompensé au festival Alimenterre

Un film sur les changements climatiques récompensé au festival Alimenterre

L’édition bruxelloise du Festival de films Alimenterre s’est clôturée ce dimanche 15 octobre avec la remise du premier Prix Alimenterre par un jury de professionnels, composé entre autres d’Olivier De Schutter (UCL et ancien rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation à l’ONU). Ils ont choisi de récompenser le film « Thank You For The Rain » de Julia Dahr et Kisilu Musya pour sa force de sensibilisation et sa cohérence par rapport au travail quotidien qu’effectue l’ONG SOS Faim Belgique avec ses partenaires du Sud.

« Les changements climatiques, ce n’est pas tant le réchauffement de la planète, mais plutôt les bouleversements climatiques avec l’imprévisibilité de la pluviométrie et les phénomènes météorologiques de plus en plus irréguliers et extrêmes. Et le film illustrait bien cela. » (Olivier De Schutter)

Il y a cinq ans, le fermier et père de famille kenyan Kisilu Musya a documenté sa famille, son village, les sécheresses, les inondations et les tempêtes à proximité. La réalisatrice norvégienne Julia Dahr s’est rendue sur place et a fait sa connaissance. Elle lui a confié sa caméra pour qu’il puisse filmer les conséquences du dérèglement climatique. C’est de cette collaboration entre une réalisatrice norvégienne et un paysan kenyan qu’est né « Thank You For The Rain ». Un film très puissant, touchant et juste. Un concentré de l’injustice que subit le Sud et l’incapacité du Nord à la résoudre et qui aborde aussi la place de la femme dans l’agriculture familiale.

« Il faut inclure le féminisme dans la réflexion car les solutions proposées alourdissent le travail des femmes. Il faut mêler le féminisme à l’écologie. » (Olivier De Schutter)

Parmi les membres du jury, il y avait aussi Anne Kennes (aide à la diffusion de documentaires), Joëlle Scoriels (RTBF), Gilles Toussaint (La Libre), Paul-Jean Vranken (réalisateur du film « Les Liberterres ») et Jean-Jacques Grodent (chargé de playdoyer chez SOS Faim). Ils ont longuement hésité avec deux autres films de la sélection : « Dead Donkeys Fear No Hyenas » qui illustre l’accaparement des terres dans une région d’Éthiopie, le Gambela, et « Circle Of Poison » qui raconte comment des pesticides interdits d’utilisation aux États-Unis sont autorisés à la fabrication pour être exportés dans le reste du monde.
Le film primé sera diffusé sur Arte le mercredi 18 octobre à minuit et il sera visible en ligne sur le site de la chaîne du 17 octobre au 16 novembre 2017. Début 2018, « Thank You For The Rain » sera distribué par SOS Faim via des « Kits de projection Alimenterre » auprès des associations, groupes de citoyens, éducateurs, … qui souhaitent organiser une projection-débat sur les enjeux agricoles et alimentaires.

Bilan de cette 9e édition bruxelloise

Une fois de plus, cette édition à Bruxelles fut un succès ! Le public du festival a confirmé son intérêt pour les enjeux agroalimentaires et les thématiques qui sont défendues par l’ONG SOS Faim Belgique : nourrir le monde et permettre aux agriculteurs de vivre dignement, tout en produisant de manière durable. Plus de 1800 spectateurs se sont déplacés au Cinéma Galeries pour le festival au cours duquel 7 films internationaux ont été diffusés sur 4 jours, avec trois premières francophones mondiales. 8 débats entre des acteurs du nord et du sud ont été organisés ainsi que 7 ateliers Do It Yourself et 4 rencontres de porteurs d’alternatives qui sont venus présenter leurs initiatives pour une restauration collective durable. Enfin, une cinquantaine de bénévoles sont venus soutenir les organisateurs du festival, avant et pendant l’événement.

En route pour la Wallonie !

Si l’édition bruxelloise s’est clôturée ce dimanche 15 octobre, le festival Alimenterre est loin d’être fini puisqu’il poursuit sa route jusque fin octobre dans 5 villes de Wallonie : du 7 au 29/10 à Arlon, le 16/10 à Liège, du 17 au 22/10 à Ottignies-Lln, le 19/10 à Namur et le 24/10 à Charleroi.

Plus d’info sur le site du festival Alimenterre

Article publié dans : News