Une tonne de lait en poudre sur les bâtiments européens

Une tonne de lait en poudre sur les bâtiments européens

Le 23 janvier dernier, des producteurs de lait belges, luxembourgeois, français, allemands, estoniens, se sont rassemblés pour donner l’alerte quant à la décision de l’Europe d’inonder les marchés, déjà saturés, de près de 400 000 tonnes de lait en poudre, stockés suite à la politique d’intervention publique. SOS Faim était présente pour les soutenir !

 

Il reste encore beaucoup à faire pour stabiliser le marché du lait

Le marché laitier européen est toujours en pleine crise. Certes, grâce au programme de réduction de la production, les prix ont augmenté. Mais la mise sur le marché par l’UE de lait en poudre (dans le cadre du programme d’intervention publique) mettrait à nouveau le marché sous pression. Cela montre clairement que des mesures telles que l’intervention ne s’attaquent pas à la source du problème », souligne dans un communiqué l’EMB (European Milk Board), qui réclame dès lors « un instrument permanent de gestion de crise qui évite les excédents sur le marché laitier et assure une stabilité à long terme ».

img_5504-1000

Alarmant : un tiers des coûts de production n’est pas couvert

Aux Pays-Bas, le prix du lait ne couvre que 59 % des coûts de production. En Allemagne, seulement 67 %.
Dans une telle situation, des questions importantes se posent : Comment en est-on arrivé à une situation où un tiers des coûts de production n’est pas couvert sur une durée atteignant désormais deux ans ? Et comment peut-on améliorer la situation des exploitations agricoles et éviter qu’une telle catastrophe ne se répète à l’avenir ?

Cette situation concerne toute l’Europe. En effet, des milliers de producteurs travaillent encore à perte en raison de l’effondrement des prix, des exploitations agricoles sont obligées de fermer leurs portes et des milliers de producteurs abandonnent leur métier faute de pouvoir vivre de leur travail.

1000

SOS Faim soutient les producteurs de lait

SOS Faim est descendu dans la rue aux côtés des producteurs de lait pour essayer, ensemble, de faire bouger les choses et d’enfin en finir avec cette situation inacceptable.

SOS Faim est partenaire de Fairebel et a récemment publié une étude avec Oxfam Solidarité sur les exportations de lait en poudre vers l’Afrique. Ces exportations, décidées par les grosses entreprises laitières européennes et non par les producteurs,  handicapent fortement nos partenaires africains qui n’arrivent pas à concurrencer le lait en poudre.

img_5547-1000-x450

En savoir plus

Article publié dans : News