Sénégal

L’agriculture familiale au Sénégal

Au Sénégal, 72% de la population vit de l’agriculture et la grande majorité de cette population est constituée de petites exploitations familiales. Ces exploitations bénéficient de très peu de soutien de l’État pour le développement de leurs activités agricoles.

La région de Fatick, à l’Ouest du Sénégal, connaît une insécurité alimentaire chronique et n’arrive pas à produire assez pour assurer son autonomie alimentaire. Cette faible productivité agricole a renforcé la dépendance du Sénégal vis-à-vis des importations alimentaires.

Les femmes sont les plus touchées par la pauvreté en raison des fortes inégalités entre hommes et femmes et du faible taux d’alphabétisation des femmes adultes (19%) par rapport aux hommes (51%).

inner-senegal

L’action de SOS Faim au Sénégal

Depuis la fin des années 80, SOS Faim soutient l’agriculture familiale au Sénégal afin de lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire en milieu rural. Ce soutien consiste principalement dans l’appui à la structuration des organisations paysannes pour qu’elles puissent renforcer leurs services en faveur des petites exploitations familiales.

SOS Faim soutient 6 partenaires locaux

Ce soutien bénéficie à 150 000 paysans

SOS Faim investit 664.502,54€ en 2016 pour lutter contre la faim au Sénégal

Nos partenaires au Sénégal

senegal

 

Organisations paysannes

  • CNCR – Conseil National de Concertation des Ruraux
  • EGAB – Entente des Groupements Associés pour le développement à la Base
  • FAPAL – Fédération des associations paysannes de Louga
  • FONGS – Fédérations des Organisation Non Gouvernementales du Sénégal – Actions paysannes
  • GERAD – Groupe d’Etude, de Recherche et d’Aide au Développement (PDIF)
  • UJAK – Union des Jeunes Agriculteurs de Koyli wirnde