Équateur

L’agriculture familiale en Équateur

Bien que l’Équateur connaisse une croissance économique soutenue, les zones rurales restent fortement touchées par la pauvreté et l’insécurité alimentaire. 70% des personnes souffrant de la pauvreté vivent en milieu rural. La pauvreté touche particulièrement les femmes et les indigènes.

En Équateur, deux modèles agricoles coexistent : l’agriculture d’exportation et l’agriculture familiale. Cette coexistence implique une forte inégalité de la répartition des facteurs de production : 70% des producteurs disposent de seulement 10% des terres et 60% de l’eau d’irrigation sont utilisés par 1% des producteurs.

inner-equateur

L’action de SOS Faim en Équateur

Depuis plus de 20 ans, SOS Faim soutient l’agriculture familiale en Équateur afin de lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire en milieu rural. Nous collaborons avec un réseau de coopératives d’épargne-crédit ainsi qu’avec une ONG locale afin de renforcer les services financiers et les services de commercialisation fournis par les organisations rurales en faveur des petites exploitations familiales.

Notre soutien se concentre dans les zones rurales de 6 provinces (Esmeraldas, Napo, Guayas, Chimborazo, Manabí et Pichincha) particulièrement touchées par la pauvreté mais le réseau de coopératives a une portée nationale.

SOS Faim soutient 2 partenaires locaux

Ce soutien bénéficie à 85 552 familles rurales

SOS Faim investit 327.859 € en 2016 pour lutter contre la faim en Équateur

Nos partenaires en Équateur

equateur

Coopérative d’épargne et crédit

  • CAAP Cooperativa Alternativa de Acción Popular

ONG