SOS Faim
drapeau luxembourg Faire un don

Organisations paysannes : l'union fait la force

Belgique • Agriculture familiale • 16 mars 2021

« On reste ensemble ! »

Voilà la phrase préférée du secrétaire général de SOS Faim, Olivier Hauglustaine. Il la répète régulièrement, comme un mantra, et elle a, plus que jamais, son utilité et son importance.

Pour ce premier numéro de 2021, je voulais aborder un sujet qui parle du lien, de la coopération, de l’importance d’être ensemble, alors que la situation sanitaire nous pousse à la distance, à l’isolement et à une certaine méfiance vis-à-vis des autres.

Alors, évidemment, parler des organisations paysannes s’est imposé assez vite. Car elles sont précisément le lieu de cette entraide, de cette connexion, de ce partage. Et pourtant, on ne sait pas toujours très clairement ce qu’elles font ni ce qu’elles permettent.

Chez SOS Faim, nous travaillons avec elles chaque jour, main dans la main. Et sans elles, nous n’existerions pas : parmi nos 52 partenaires, 26 sont des organisations paysannes. Dès notre création, nous avons choisi non pas d’envoyer des expatriés européens mais plutôt de créer des partenariats avec celles qui connaissent si bien le terrain et sont le véritable maillon entre notre organisation belge et les agriculteurs africains et sud-américains que nous accompagnons.

Nous sommes ainsi les témoins de ce qu’elles réalisent, à la fois dans les services qu’elles proposent (appui technique, conseil agricole, plaidoyer, formation, information, partage d’expériences, achats et ventes groupés…), dans le lien qu’elles font entre des paysan.ne.s parfois seul.e.s et démuni.e.s face à un métier difficile et dans des lieux isolés et, enfin, dans le dynamisme rural qu’elles impulsent.

Nous avons donc eu envie de les faire connaître, les raconter, évoquer le changement qu’elles portent, leurs réussites et les défis auxquels elles sont confrontées, à la fois en tant qu’organisation et face au modèle agroindustriel qui reste encore le système dominant.

Au sommaire :

 

EN BONUS

Découvrez le témoignage de Yagouba Ka, agropasteur au Sénégal, quant à l’utilité, pour lui, d’avoir rejoint l’EGAB, l’Entente des Groupements Associés pour le développement à la Base.

Lire le numéro complet
Faire un don