SOS Faim
Faire un don

Informer et défendre les droits des petits paysans au Mali

En 2006, la Loi d’Orientation Agricole du Mali a eu l’ambition de promouvoir l’agriculture familiale et de valoriser le savoir-faire agricole du pays.

La CAD-Mali intervient pour permettre aux petits paysans, aux jeunes et aux femmes en situation de pauvreté, d’exercer leurs droits.

LA CAD-MALI

La Coalition des Alternatives Africaines Dette et Développement (CAD-Mali) est un mouvement social populaire de droit malien fondé en 2001. Elle regroupe plus d’une centaine d’organisations de la société civile.

La CAD-MALI et SOS FAIM

Le partenariat a commencé en 2017.
L’appui de SOS Faim est à la fois financier et technique. SOS Faim finance le fonctionnement de l’organisation (frais de personnel) et les activités menées par la CAD-Mali :
- Etudes et analyses des politiques publiques agricoles maliennes,
- Sessions d’information, de sensibilisation et de mobilisation, etc.

Des résultats encourageants

Depuis le début du partenariat, la CAD-Mali a pu mettre en place le Comité de suivi à la Base (CMB). Son rôle est d’influencer les politiques locales de développement en lien avec l’agriculture.

La CAD-Mali a également réalisé une étude sur le financement de l’agriculture au Mali.

Enfin, elle a rédigé un manifeste avec une série de recommandations, à l’attention des candidats à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018.

QUELLES PERSPECTIVES ?

Les différentes études relatives aux fonds publics investis dans le secteur agricole doivent permettre à la CAD-Mali de mener une meilleure action en faveur de l’agriculture familiale.

Il y a également un impératif de renforcer les liens entre les acteurs de la société civile qui militent pour que l’agriculture familiale soit intégrée dans les politiques de développement au Mali.