SOS Faim
drapeau luxembourg Faire un don

Une ONG au service des communautés rurales en Ethiopie

ERSHA est une ONG de développement éthiopienne créée en 1997. Elle est présente en Omoro, dans l’est de l’Éthiopie, et en Amhara, dans le Nord-Choa.

L’organisation organise ses services autour de quatre axes principaux :

  • Sécurité alimentaire : forme les agriculteurs à utiliser des variétés végétales plus résistantes et des techniques agricoles plus performantes, prépare les villageois aux impacts du réchauffement climatique sur les récoltes
  • Accès aux services sociaux de base : met en place des projets d’assainissement d’eau, fournit du matériel scolaire aux écoles, forme les familles à adopter des meilleures mesures d’hygiène
  • Développement socio-économique des femmes et des jeunes : établit des groupes d’entraide féminins, forme ces femmes au commerce et au matériel agricole, sensibilise les familles aux droits de l’enfant
  • Renforcement des capacités institutionnelles des populations locales : élabore des règlements, construit des bureaux pour des organisations communautaires afin qu’elles puissent elles-mêmes commencer des projets de développement

ERSHA & SOS Faim

Depuis 2017, le partenariat vise à renforcer les capacités techniques et financières des coopératives de paysans en Oromo via les activités suivantes :
- Formations
- Accompagnement
- Visites de terrain
- Ateliers d’échanges
Les coopératives sont renforcées à trois niveaux :
- Production agricole : amélioration des techniques, innovations, meilleure gestion
- Transformation et commercialisation des produits agricoles
- Accès aux services financiers : mise en relation avec les institutions de microfinance

Des résultats encourageants

Fin 2019, ERSHA a atteint les résultats suivants :

  • 11 coopératives de producteurs  accompagnées
  • 1 838 producteurs ayant accès aux services de leurs coopératives
  • 111 paysans ont amélioré la gestion de leurs parcelles

Quelles persepctives ?

Pour fin 2021, ERSHA vise plusieurs choses :

  • Renforcement de 14 coopératives agricoles
  • Accès de 2 000 producteurs (dont 37% de femmes) aux services des coopératives
  • 840 paysans qui auront amélioré la gestion de leurs parcelles
Faire un don