SOS Faim
Faire un don

Une offre agricole insuffisante pour répondre aux besoins alimentaires de la région

La pauvreté et l’insécurité alimentaire en milieu rural au Kongo-Central a incité les différentes dynamiques paysannes à collaborer pour créer une structure d’encadrement des paysans.

La province présente des ressources naturelles très importantes :

  • Forêts
  • Potentialités hydriques
  • Gaz naturel
  • Pétrole, etc.

Cependant, la majorité de la population ne profite pas de ces richesses. Près de 70% vit en dessous du seuil de pauvreté. De même, malgré une superficie agropastorale importante, seules 10% des terres sont effectivement exploitées. La production agricole du Kongo central n’arrive pas à satisfaire les besoins alimentaires de la province, ni ceux de la Ville-Province de Kinshasa.

LA FOPAKO EN BREF

La FOPAKO (Force Paysanne du Kongo-Central) a été créée en 2010 et regroupe des organisations de producteurs agricoles. Elle est la principale fédération provinciale de producteurs au Kongo-Central. Elle a pour mission d’améliorer les conditions de travail et de vie des paysans. En termes d’activités, la FOPAKO accompagne ses organisations membres dans les activités suivantes :

  • Le renforcement des capacités (formations/informations, approvisionnement en matériels et équipements agricoles, accompagnement dans la production, la transformation/conservation et l’évacuation des produits agricoles/commercialisation),
  • La promotion du leadership,
  • L’accompagnement structurel,
  • La vulgarisation et le plaidoyer.

La FOPAKO a pour objectifs de :

  • Renforcer les capacités des membres,
  • Participer aux définitions des politiques de développement en faveur des paysans et du monde rural,
  • Promouvoir la mise en place des cadres de concertation et de réflexion propices pour la défense des intérêts des paysans,
  • Favoriser le développement des marchés agricoles,
  • Promouvoir la participation paysanne et l’approche genre, etc.

La FOPAKO et SOS Faim

Le partenariat de la FOPAKO avec SOS Faim a commencé en 2011. SOS Faim apporte une aide financière, destinée à soutenir la production agricole, la structuration du monde paysan et l’appui institutionnel.