SOS Faim
Faire un don

Permettre aux petits paysans d’avoir accès aux financements

Au Mali, l’accès aux services financiers en zone rurale est très difficile pour diverses raisons et notamment l’inadaptation du système bancaire classique et même parfois des institutions de microfinance aux besoins des populations rurales et la faible couverture géographique des institutions financières.

La coopérative Kondo Jigima intervient pour répondre aux besoins de financement des petits paysans.

KONDO JIGIMA, UNE INITIATIVE PORTEUSE POUR LE FINANCEMENT EN ZONE RURALE

Kondo Jigima a été créée en 1996 et elle est présente en zone rurale dans de nombreuses régions du Mali. C’est un réseau de caisses d’épargne et de crédit qui finance et accompagne notamment des organisations paysannes via différents outils tels que l’octroi de crédits et la collecte de l’épargne.

KONDO JIGIMA ET SOS FAIM

Le partenariat avec SOS Faim a commencé en 2017.

L’appui de SOS Faim est :
- financier, avec la mise à disposition de fonds pour augmenter la ligne de crédit,
- technique avec le renforcement du système d’information et de gestion
- institutionnel à travers le renforcement des capacités des acteurs.

DES RÉSULTATS ENCOURAGEANTS

Dans les zones où les organisations paysannes partenaires de SOS Faim sont présentes, Kondo Jigima a enregistré de bons résultats en 2017.

En effet, 136 organisations paysannes ont bénéficié d’un accès au crédit productif via Kondo Jigima. Elle peut également se féliciter de l’octroi de crédit à 4428 femmes et 1398 jeunes en 2017.

QUELLES PERSPECTIVES ?

Par contre, dans d’autres zones, beaucoup de difficultés persistent et un accompagnement complémentaire par la Cellule de Contrôle et de Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisés du Ministère de l’Economie et des Finances du Mali (CSS-SFD) est envisagé.

Enfin, Kondo Jigima souhaite renforcer son système d’information et gestion (SIG) existant, pour répondre aux exigences de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et de la Cellule de Contrôle et de Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisés du Ministère de l’Economie et des Finances du Mali (CSS-SFD), qui sont ses autorités de tutelle.