Cultiver pour alimenter nos réserves d’essence?

Cultiver pour alimenter nos réserves d’essence?
N°8

Se nourrir (au Sud) ou conduire (au Nord) ? Nous sommes tous concernés…
Au coeur de ce numéro : notre consommation d’énergie et les impacts qu’elle peut avoir sur les conditions de vie des populations du Sud. Comme vous le savez sans doute, nous sommes de grands consommateurs de pétrole. On en trouve partout : dans les vêtements, les cosmétiques, le plastique, les engrais etc. Mais c’est le secteur des transports qui est le plus gourmand. En Europe, le pétrole est importé à hauteur de 80% : cette dépendance énergétique devient très onéreuse car le prix du baril a déjà dépassé les 100$ US, et très risquée car les réserves de pétrole sont estimées à une cinquantaine d’années si la consommation mondiale se maintient au niveau actuel…Bref, de quoi faire pâlir les automobilistes !

Consulter en ligne Télécharger la version interactive