Le pastoralisme en Afrique subsaharienne : connaître ses atouts, comprendre ses enjeux, agir pour sa durabilité

Le pastoralisme en Afrique subsaharienne : connaître ses atouts, comprendre ses enjeux, agir pour sa durabilité
N°5

A l’échelle mondiale, la production pastorale extensive représente 10% de la production totale de viande (soit un cheptel d’un milliard de chameaux, bétail et petits animaux au travers des continents)1 et soutient quelques 200 millions de ménages pastoraux. Pourtant, malgré les importants bénéfices apportés par les systèmes de production pastoraux, ils sont souvent taxés d’archaïques. [R1] Sur le continent africain, malgré ces perceptions subjectives, les systèmes pastoraux font preuve d’une remarquable vitalité. Répartis d’est en ouest, quelque 50 millions de pasteurs et jusqu’à 200 millions d’agro-pasteurs vivent dans les zones arides et semi-arides d’Afrique. Ils détiennent le tiers des bovins et la moitié des petits ruminants ; ils fournissent 60% de la viande bovine, 40% de la viande des petits ruminants et 70% du lait de cet ensemble de pays.

Consulter en ligne Télécharger la version interactive