Spéculation sur les matières premières agricoles. La complicité des banques belges dans la spéculation sur l’alimentation

Spéculation sur les matières premières agricoles. La complicité des banques belges dans la spéculation sur l’alimentation
N°7

Juin 2013

Les marchés agricoles et les marchés financiers ne sont plus ce qu’ils étaient. Les marchés à terme visaient autrefois à prémunir les producteurs agricoles et les négociants contre les risques liés aux variations intrinsèques des prix agricoles. Comment ? En fixant à l’avance le prix des récoltes à venir.

Depuis quelques années, les marchés à terme ont été massivement instrumentalisés par des spéculateurs et opérateurs financiers qui n’ont aucun intérêt à couvrir et sécuriser les prix des produits agricoles. Au contraire, ils jouent sur la volatilité de ces prix inhérente aux marchés agricoles, qu’ils amplifient et manipulent au gré de leurs stratégies financières.

Consulter en ligne Télécharger la version interactive