Trop cher !

Trop cher !
N°10

« Emeutes de la faim », « crise alimentaire »… Ces titres font régulièrement la une des journaux afin de relater les événements qui secouent les capitales de nombreux pays du Sud depuis que les prix agricoles flambent. Les causes sont connues : suite aux politiques de libéralisation, l’agriculture a été progressivement délaissée dans les pays du Sud alors qu’elle continuait de bénéficier d’aides importantes aux Etats-Unis et en Europe. A cela, il faut ajouter l’augmentation du prix du pétrole et des surfaces agricoles consacrées aux agrocarburants, la spéculation, l’évolution des habitudes alimentaires – notamment dans certains pays émergents tels que la Chine et l’Inde qui consomment plus de viande et de produits laitiers – et enfin, la baisse des stocks de céréales, en partie due aux changements climatiques qui multiplient les sécheresses et inondations…

Consulter en ligne Télécharger la version interactive