RED OEPAIC – Réseau d’organisations économiques de producteurs artisans à vocation culturelle

Renforcer et promouvoir l’artisanat traditionnel !

En Bolivie, il existe de nombreuses organisations de producteurs dans le secteur de l’artisanat. Afin de renforcer ces organisations et de défendre et promouvoir l’artisanat traditionnel, il était opportun de fédérer ces différentes entités. C’est pour ces raisons que le réseau OEPAIC a été créé en 1990, avec le double objectif de permettre aux producteurs d’en vivre dignement et de préserver les traditions et le patrimoine culturel Bolivien.

Les activités du Réseau OEPAIC

Les activités du réseau OEPAIC sont diverses : défendre les intérêts du secteur artisanal vis-à-vis des autorités et de la société civile, renforcer les capacités de gestion des organisations affiliées ; travailler sur différents mécanismes visant à plus d’équité en termes de genre.

SOS Faim et Réseau OEPAIC  

SOS Faim soutient le réseau OEPAIC depuis 2008. SOS Faim met un appui financier à la disposition du réseau OEPAIC dans les domaines suivants : ressources humaines pour le travail de plaidoyer ; amélioration de la technique de production, de la gestion, de la gouvernance des organisations et de la commercialisation des produits ; mise en place d’un fonds de roulement destiné aux organisations affiliées.

OEPAIC centre

Des résultats encourageants !

Le réseau compte actuellement 12 associations membres qui représentent environ 3.500 artisans avec une nette majorité de femmes. Voici les principaux résultats obtenus :

  • Une loi de promotion de l’artisanat a été votée en novembre 2012. Le réseau a ensuite fait des propositions de règles d’application qui ont été retenues à hauteur de 70%
  • Le volume des ventes du réseau s’élève à 1.752.746$ sur la période 2011-2013
  • Le réseau compte 85% de femmes productrices qui peuvent désormais générer des revenus grâce à leurs activités
  • 800 producteurs ont bénéficié d’une formation pour améliorer leurs techniques

Quelles perspectives ?

La collaboration avec le réseau OEPAIC continue jusqu’en  2016. D’une part, il s’agira d’aboutir à des normes concrètes d’application de loi de promotion de l’artisanat, tout en abordant également les questions de l’artisanat équitable et de la création d’un mécanisme de sécurité sociale pour les artisans.

D’autre part, il est prévu de toucher 1.500 artisans en qualité de la production et en élaboration de plans d’affaires.

L’augmentation escomptée du volume des ventes est de 30%.