Retour sur le succès du festival de films AlimenTERRE

La 8e édition du festival s’est déroulée tout au long des mois d’octobre et de novembre à Bruxelles et en Wallonie, soit 8 villes belges au total. Grande nouveauté cette année, le festival a également eu lieu à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Ces deux mois furent riches en découvertes, débats, histoire et rencontres. Avec un total de 29 projections et de 3780 spectateurs, le succès grandissant du festival nous prouve qu’il existe un réel intérêt de la part du public pour les questions alimentaires et agricoles.

Le festival à Bruxelles en chiffres

  • 2000 spectateurs
  • 7 films et autant de débats
  • plus de 30 intervenants
  • plus de 30 bénévoles
  • plus de 10 partenaires
  • 6 projections SOLD OUT sur un total de 7

public-festival

Le festival prend de l’ampleur en Wallonie

Cette année, le festival s’est déroulé dans 7 villes wallonnes : Liège, Charleroi, Namur, Ottignies, Louvain-La-Neuve, Arlon, Comblain-au-Pont et Welkenraedt. En Wallonie, le festival AlimenTERRE est le fruit de nombreuses collaborations. C’est grâce aux 50 associations partenaires qu’il a pu voir le jour et toucher chaque année un public plus nombreux.

Encore une projection à venir : le films BUGS au Centre culturel de Welkenraedt le 26 novembre prochain. Plus d’infos sur le site du festival

7 documentaires passionnants qui poussent à l’action !

Les insectes pourront-ils un jour nourrir le monde ? À quoi ressemblera notre alimentation de demain ? À qui profite vraiment la lutte contre la pauvreté ? Que se passe-t-il lorsqu’on fait appel aux marchés pour régler la crise climatique ? Qui en tire profit, et qui en subit les contrecoups ? Quelles sont les conséquences réelles des accaparements de terres sur les populations locales ? Autant de questions, qui poussent à la réflexion et à l’action, abordées par les 7 films projetés au festival AlimenTERRE.

carlo-de-pascale

Un film Belge mis à l’honneur

Cette année, le film le plus projeté est une production belge ! Quand le vent est au blé nous parle de céréales oubliées : les blés anciens qui ont refait leur apparition sur les terres wallonnes ces dernières années.

Pour en savoir plus