SFPI

La microfinance comme outil pour lutter contre la pauvreté et la faim

L’Ethiopie est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique. Selon la Banque Mondiale (2011), 31% de la population vit avec moins de 1,25 dollar par jour. La pauvreté étant la première cause de faim dans le monde, on observe également que 41% de la population souffre de sous alimentation dans ce pays. L’Ethiopie est classée 173ième en terme d’indicateur de développement humain.

Depuis 1996, une loi régit le secteur de la microfinance, secteur en plein développement. L’Ethiopie considère que l’accès à la microfinance est un des leviers essentiels dans la lutte contre la pauvreté et l’atteinte des objectifs du millénaire.

sfpi grande 2

SFPI en bref

SFPI (Specialized Financial and Promotional Institution) est une institution de micro finance qui a été créée en 1998 par 4 ONG éthiopiennes, dont l’association nationale des femmes pour le développement. Elle exerce ses activités dans deux régions du pays (AMHARA et OROMO).

L’objectif principal de SFPI est de faciliter l’accès aux services financiers adaptés à des populations pauvres et exclues du système bancaire classique dans ses zones d’intervention. Une importance particulière est accordée à l’accès au crédit pour les femmes et les jeunes. Au fil du temps, SFPI a orienté l’essentiel de son activité vers les populations rurales actives dans l’agriculture et l’élevage (75%).
En tant qu’institution de microfinance, SFPI a pour activités principales d’octroyer des crédits et de collecter de l’épargne. Les crédits sont principalement orientés vers la production agricole (75%) ; le solde concerne des petites activités commerciales.

SOS Faim & SFPI

Le partenariat avec SOS Faim remonte aux premières années d’existence de SFPI (2000).
Dans un premier temps, l’appui de SOS Faim a surtout consisté en un apport en fonds de crédits pour permettre à SFPI de développer ses actions, notamment en zones rurales. Par la suite, les appuis ont concerné le renforcement de la qualité des services (professionnalisation de l’équipe).

Résultats obtenus (fin 2013)

  • SFI est une institution viable financièrement et qui a mis en place un outil de mesure de sa performance sociale 
  • 40.200 clients
  • En cours de crédits de 7,8 millions €
  • Epargne collectée de 3,4 millions €
  • 54% de femmes parmi les clients

Perspectives

Sur la période 2014-2016, le soutien de SOS Faim va permettre :

  • d’augmenter le nombre de bénéficiaires : objectif de 70.000 clients.
  • d’étendre l’activité vers des zones rurales plus isolées via la mise en place de petites caisses rurales d’épargne et de crédit
  • de consolider la qualité des services offerts avec l’achat d’un nouveau logiciel informatique de gestion des crédits.