Découvrez en vidéo la mission de Joëlle Scoriels au Sénégal

Lors de sa mission au Sénégal, Joëlle Scoriels était accompagnée d’une équipe de l’émission « 7 à la Une ». L’occasion de dénoncer chez nous les injustices qui se passent là-bas, mais aussi de découvrir comment SOS Faim aide de manière concrète de nombreux producteurs. Découvrez le reportage diffusé ce 4 février. 

Joëlle Scoriels, notre nouvelle ambassadrice, est partie au Sénégal le mois dernier à la rencontre des éleveuses et productrices de lait bénéficiaires de SOS Faim. L’animatrice a été très touchée par ces femmes qui luttent au quotidien pour faire vivre leur famille. Elle a aussi mesuré l’importance du travail de SOS Faim sur place. Grâce à vos dons, ces éleveuses peuvent vendre leur production à un prix décent face au lait en poudre européen qui inonde les marchés africains et plonge des milliers de familles dans la pauvreté.

Soucieuse de dénoncer cette injustice, Joëlle Scoriels a été suivie pendant son voyage par une équipe de l’émission « 7 à la Une »On vous propose aujourd’hui de revoir ce reportage à la fois touchant et interpellant. 

© STRUZIK – simply human

© STRUZIK – simply human

En savoir plus

soutenez-eleveuses

SOS Faim récompensé lors de la troisième Conférence Européenne du lait équitable

SOS Faim s’est vu décerner le prix « Faironika » lors de la troisième Conférence Européenne du lait équitable au Luxembourg qui récompense l’engagement en faveur d’une agriculture durable.

La Fairkoperativ Lëtzebuerg, qui fête son cinquième anniversaire, organisait avec l’European Milk Board cette édition de la Conférence Européenne du lait équitable au Luxembourg. Avec ce congrès, Fredy de Martines, le président de la Fairkoperativ Lëtzebuerg, cherche à faire se rencontrer les éleveurs laitiers et les consommateurs, le commerce de détail et les responsables politiques. « Le projet de lait équitable est une occasion unique de préserver nos exploitations familiales et de garantir à la population des aliments de haute qualité à des prix équitables. »

Cette année aussi, la « Faironika d’or » a été décernée pour récompenser un engagement particulier en faveur du secteur laitier. Au niveau européen, le ministre de l’agriculture bavarois, Helmut Brunner, s’est vu remettre cette distinction pour son engagement politique en faveur des éleveurs laitiers, ainsi que Jonas Vilionis, un producteur de lait lituanien.

SOS Faim a également été récompensé  pour son engagement à défendre chez ses partenaires, comme en Belgique, les exploitations familiales de producteurs de lait et de contribuer à la mise en relation des producteurs du Sud et du Nord afin de dégager des politiques agricoles qui défendent réellement une agriculture familiale, tant là-bas qu’ici.

Le pays hôte, le Luxembourg, a attribué une Faironika d’or à son ancien ministre de l’agriculture, Romain Schneider, qui a soutenu et fait la promotion du lait équitable depuis le début. Claude Thiry, agriculteur et directeur d’une laiterie de ferme, a également été récompensé pour son engagement. Une vache d’or a été décernée, en reconnaissance de leur fidélité au fil des ans, à tous les consommateurs luxembourgeois, qui soutiennent par leurs achats les produits des agriculteurs. La banque BGL ainsi que la Confédération Luxembourgeoise de Commerce CLC ont également reçu un prix.

Romuald Schaber, le président de l’European Milk Board, a salué la remise de ce prix à M. Brunner : « Au-delà des clivages partisans, Helmut Brunner s’engage pour les agriculteurs en faveur d’un prix du lait couvrant les coûts. Pour cela, il n’hésite pas à exiger des interventions sur le marché et à remettre en question le dogme du libéralisme économique. » En tant que président de la LPGA, une organisation de producteurs de lait, Jonas Vilionis lutte, lui, infatigablement pour des conditions équitables et pour une rémunération correcte des éleveurs laitiers lituaniens.

Créé en 2006 par des éleveurs laitiers en Autriche, le projet de lait équitable compte désormais six pays de l’UE. Des produits de lait équitable sont disponibles dans le commerce en Belgique, Allemagne, France, Luxemburg, Italie et Autriche. La gamme de produit sera présentée au salon de l’agriculture d’Ettelbrück, du 1er au 3 juillet.

Mobilisation pour un revenu décent pour tous les agriculteurs !

A l’occasion du conseil des ministres européens de l’agriculture qui se tient à Bruxelles ce 14 mars, la Fédération wallonne de l’Agriculture, la FWA, lance un appel à la mobilisation afin d’interpeller une fois de plus nos autorités sur la crise que traverse ce secteur.

La FWA réclame principalement une politique agricole européenne cohérente afin que chaque agriculteur puisse bénéficier d’une juste rémunération. Comme elle le rappelle: « L’Europe impose des normes, mais ne créée pas le cadre qui permette à ces agriculteurs de percevoir le juste prix de leur travail. »

Le cas du lait

Les attentes seront particulièrement grandes en ce qui concerne le secteur laitier. En raison de la surproduction de lait sur le marché européen, les prix payés aux producteurs sont en chute libre depuis de nombreux mois. Les actions de protestation des éleveurs se multiplient, de même que la pression sur les décideurs politiques européens. Les négociations des ministres de l’agriculture sur ce secteur lundi devront dès lors enfin déboucher sur des instruments à même d’enrayer la surproduction, comme l’espère l’European Milk Board (EMB).

De plus, cette baisse des prix favorise également les exportations vers l’Afrique. Résultat, les agriculteurs européens sont asphyxiés et en Afrique, le prix du litre de lait importé coûte moins cher que celui produit sur place… Une situation inacceptable pour les producteurs de lait africains, confrontés à une concurrence déloyale, qui, rappelons-le, n’est pas le fait des producteurs européens mais des firmes agro-industrielles du lait !

Dénonçant cette politique agricole incohérente et partageant le même objectif d’un revenu décent aux agriculteurs, SOS Faim souhaite montrer son appui à cette mobilisation comme elle l’avait déjà fait lors de la précédente en septembre dernier. 1000 de nos supporters avaient alors montrer leur soutien aux producteurs de lait. Nous comptons sur vous pour témoigner une fois de plus votre solidarité.

En savoir plus ?

Toutes les infos pratiques sur la manifestation de ce lundi.

Source photo: Olga Besnard / Shutterstock.com