Comme la plupart des exploitants agricoles de la zone des Niayes, située à l’ouest du Sénégal, Saliou Sarr est maraîcher. Il dispose de 10 ha de terres pour produire du chou, de la tomate, du poivron, du piment, du concombre et du manioc. Le terrain dont il dispose est vaste mais sans accès direct à l’eau. Sa famille et lui doivent parcourir quotidiennement trois kilomètres pour recueillir l’eau à la source la plus proche et arroser leurs parcelles.

Pour faciliter son travail, permettre à l’exploitation de produire des légumes pendant la saison sèche et donc augmenter ses revenus, M. Sarr aimerait installer une motopompe et un système d’irrigation. Il s’agit d’un investissement important pour un petit producteur comme lui. Malheureusement, il ne bénéficie pas d’aides ni de subventions de l’État et ses maigres économies ne lui permettent pas de faire un tel achat. De plus, les banques ne font pas confiance aux petits producteurs qui, d’après elles, n’offrent pas assez de garanties.

Saliou Sarr allait renoncer à son projet quand il a entendu parler de la mutuelle d’épargne et crédit de l’UGPN. Pour savoir comment cette organisation a aidé M.Sarr, rendez-vous sur la page « Des solutions » de cette plateforme.