Chaque jour, des investisseurs financiers parient sur le cours du blé, du maïs ou encore du riz. En 2011, la hausse des prix alimentaires a plongé 40 millions de personnes supplémentaires dans la faim et la pauvreté.

STOP à la spéculation financière sur les matières premières agricoles.

Je passe à l’acte et soutiens la campagne

Production : Switch Asbl